Révision des examens et appel

Si vous échouez à un examen du CNE, vous recevrez une note justificative de l’examinateur expliquant les raisons de cet échec. Vous aurez alors l’occasion de réviser gratuitement votre examen, à la date, à l’heure et au lieu désignés par le CNE. Ce dernier rendra public un calendrier de révision des examens qui vous indiquera où et quand vous présenter pour réviser votre examen.

Révision

Si vous échouez à un examen du CNE, vous aurez l’occasion de le réviser gratuitement afin de décider si vous souhaitez qu’il soit réévalué. Les révisions ont généralement lieu deux à trois semaines après l’envoi des résultats. Les révisions ont lieu uniquement dans les centres énumérés sur notre calendrier de révision des examens, et seulement aux dates prévues. Nous ne pouvons pas vous assigner une autre date. La façon la plus simple de réviser votre copie est généralement de le faire à l’endroit où vous avez passé l’examen. Si vous décidez de procéder ainsi, il n’est pas nécessaire de nous informer à l’avance de votre intention de réviser votre examen. Vous n’avez qu’à vous présenter à l’heure indiquée et procéder à la révision. Cependant, si vous souhaitez réviser votre examen à un endroit autre que celui où vous l’avez passé, vous DEVEZ en informer le CNE par courriel au moins deux semaines avant la date de révision. Aucun examinateur n’est présent pendant les séances de révision.

Si vous avez échoué à un examen du CNE, vous aurez reçu une note de l’examinateur expliquant les raisons de cet échec. La séance de révision vous permet de revoir vos réponses et de les comparer aux commentaires de l’examinateur figurant dans cette note. Tous les examinateurs lisent les examens deux fois avant d’attribuer un échec. La note de l’examinateur établissant les motifs de l’échec est le seul document permis dans la salle de révision. Tous les autres effets personnels doivent être laissés à l’extérieur. Veuillez noter que si vous décidez de faire appel de votre résultat d’examen, le CNE doit recevoir votre demande d’appel au plus tard deux semaines après la séance de révision.

Appel

Vous pouvez seulement faire appel de votre résultat d’examen si vous avez des raisons convaincantes de croire que votre échec résulte d’une erreur importante ou d’une injustice majeure.

FRAIS: Des frais de 215,00 $ CA, taxes applicables en sus, sont exigés pour chaque appel du résultat d’un examen du CNE. Vous devez payer cette somme à l’avance. Veuillez consulter la Politique de remboursement du CNE avant de procéder.
Date limite : Si vous souhaitez qu’il réévalue votre examen, le CNE doit recevoir votre appel au plus tard deux semaines après la séance de révision.

Comment faire appel?

  1. À partir de votre compte dans le portail du CNE, sélectionnez l’onglet « My Course Info » (renseignements sur mes cours).
  2. Cliquez sur le titre « Exam History » (historique des examens).
  3. Cliquez sur le bouton vert « Appeal » (appel) vis-à-vis l’examen pour lequel vous souhaitez faire appel de l’évaluation.

Fournir des preuves
Vous devez présenter, séparément de votre appel, une lettre en format PDF dans laquelle vous établissez les faits précis et les preuves qui démontrent que l’examinateur a commis une erreur majeure en vous attribuant une note d’échec. Si vous avez des documents pour appuyer vos arguments, vous devez les joindre à la lettre en format PDF. Afin que votre anonymat soit respecté, veuillez ne pas indiquer votre nom dans votre lettre d’appel. Indiquez uniquement votre numéro de dossier CNE.

Qu’est-ce qui peut constituer un élément de preuve?
Par exemple, vous pourriez affirmer que l’examinateur a commis une erreur majeure si sa note justificative indique que vous avez présenté un  bon argument dans une de vos réponses, mais vous n’avez reçu aucun point pour celui-ci. Ce ne sont pas toutes les erreurs qui justifient une réévaluation, et vous devez fournir des détails lorsque vous décrivez les erreurs que l’examinateur aurait commises. Par conséquent, il ne suffit pas d’affirmer que :

  1. l’évaluation contient une erreur majeure;
  2. l’examinateur n’a pas justifié la note à votre satisfaction;
  3. vous ne comprenez pas ou vous n’acceptez pas comment l’examinateur en est arrivé à cette note.

Des difficultés personnelles ne constituent pas des preuves
N’incluez pas dans votre lettre d’appel des motifs qui ne sont pas directement liés à l’équité de l’évaluation. Par exemple, ne faites pas mention :

  • du fait que vous êtes tout près de la note de passage et que vous méritez ou avez besoin de recevoir des points supplémentaires;
  • de difficultés personnelles ou financières que vous éprouvez.

Seules les réponses aux questions de l’examen sont évaluées
Le CNE réévalue votre examen en fonction des réponses que vous avez données lors de l’examen. Ne faites pas appel de l’évaluation en soulignant votre connaissance du sujet, en donnant des explications non comprises dans vos réponses d’examens ou en évoquant vos études ou votre expérience. Ces explications ne vous sont d’aucun secours dans le cadre de l’appel. Si votre appel ne satisfait pas aux critères du CNE ou que les motifs d’appel évoqués n’ont aucun lien avec l’équité de l’évaluation, nous rejetterons l’appel.

Processus de réévaluation
Si le CNE accueille votre appel, il envoie à un second examinateur les justifications de l’évaluation originale ainsi que vos cahiers d’examen afin qu’il puisse réévaluer vos réponses et faire des commentaires supplémentaires. Ce processus peut prendre de deux à quatre semaines. Le CNE peut aussi envoyer votre appel à l’examinateur original afin d’obtenir son avis.